Accueil du site > Les albums > 20 bonnes raisons d’aller à l’école

20 bonnes raisons d’aller à l’école

A partir de 3 ans

lundi 28 janvier 2013, par Morgan

5 votes

Des fois nos chères têtes blondes ont un peu besoin qu’on leur rappelle ... que … ne pas aller à l’école, c’est prendre pas mal de risques !

JPG - 18.9 ko

Vous vous souvenez de l’excellentissime 20 bonnes raisons de croire au Père Noël ? On reprend la même recette pour l’école !
Le principe simple à l’impact fort consiste à commencer chaque phrase par "si je ne faisais pas telle chose, je n’aurais pas tel savoir ou tel choix..." qui entraîne toujours des répercutions !
Michaël Escoffier excelle dans cet exercice et cette fois, il donne la parole à un petit garçon, ce qui crée un lien fort avec les jeunes lecteurs. Donc, cet enfant commence par se dire que s’il n’allait pas à l’école, il ne saurait ni lire, ni écrire et si il ne savait ni lire, ni écrire, il ne pourrait pas lire les étiquettes sur les shampoings et les sodas, et s’il buvait du shampoing, il ferait des bulles, tellement grosses qu’il s’envolerait dans le ciel, etc....
Le scénario est d’une efficacité redoutable, car l’air de rien, Michaël Escoffier nous entraîne dans l’imaginaire débordant du petit garçon, sans jamais perdre de vue son sujet : aller à l’école. Son texte est très dynamique, et tous les "si" ont des conséquences complètement loufoques et fantaisistes, qui entraînent le petit héros encore plus loin dans ses élucubrations. Jusqu’à l’ultime retentissement où finalement, il comprend qu’il est plus sage d’aller en classe.
Le style de Romain Guyard permet de renforcer le côté grandement énergique de l’histoire. Il fait le portrait d’un petit bonhomme malicieux, les cheveux coiffés en pétard et les joues constellés de taches de rousseur, ce qui lui donne un caractère turbulent et joyeux. Parfois très amusé par le résultat de sa pensée, parfois inquiet ou curieux, il joue parfaitement sur les expressions multiples de l’enfant et il rend concret ce qu’il s’imagine.
Pas de couleurs vives, juste des teintes subtiles, et c’est là tout le talent de Romain Guyard qui, grâce à son trait précis et vif, réussit à faire passer le message que l’imagination du petit garçon galope, se développe et prend une ampleur phénoménale ! Il garde également une touche écolière, avec un support papier quadrillé et à certains endroits, une écriture maladroite d’élève.
Ses illustrations pleine page sont savoureuses et il compose des ambiances différentes, extravagantes et très drôles, développant la curiosité et animant l’effet de surprise chez les petits lecteurs.
Un superbe album, avec des pages au papier épais et mat, qui met en valeur cette histoire qui rend hommage à l’imaginaire délirant et délicieux des enfants tout en leur faisant comprendre l’importance d’aller à l’école.
Jubilatoire !!

JPG - 25 ko
JPG - 17.8 ko

20 bonnes raisons d’aller à l’école de Michaël Escoffier (texte) et Romain Guyard (illustrations).
Editions Frimousse, collection Maxi’Boum, 18€.

D’autres albums de Michaël Escoffier :

La plume
L’histoire de la petite fourmi qui voulait déplacer des montagnes
Ni vu ni connu
Le pitou
Petit Frère, Petite Soeur, mode d’emploi
L’animal le plus dangereux du monde
Fée du soir
Le Voleur d’enfants
Vacances à la ferme
20 bonnes raisons de croire au Père Noël
Le jardin secret de Monsieur Tic-Toc
Super Nino

D’autres albums de Romain Guyard :

20 bonne raisons de croire au Père Noël

Le site de Michaël Escoffier
Le site de Romain Guyard



Portfolio

Commentaires

3 Messages de forum

Recherche
Lettre d'information
actualit_180x150
Nuage de tags
Livres Alapage